Photographie : Rémy Lidereau pour Étonnantes

Elles ont les yeux qui pétillent et le cœur qui bat fort, à l’unisson pour une cause commune : proposer une réponse au problème de l’isolement et de la précarité. Margaux Coradini, Pauline Dumoulin, Pauline Olivier et Julie Watier forment un quatuor harmonieux et parfaitement accordé, animé par l’amour qu’elles se portent mutuellement et celui qu’elles partagent pour leur quartier d’enfance.

C’est justement là, dans ce quartier nantais Hauts-Pavés Saint-Félix qu’elles ont trouvé un projet à la hauteur de leur générosité. Là, au cœur du jardin japonais de l’île de Versailles, la « cocotte en verre » imaginée par l’architecte Jacques Dulieu en 1985 et inoccupée depuis 2015, semblait n’attendre qu’elles pour naître à nouveau.
En 2017 en effet, la ville de Nantes proposait à ses habitant.e.s d’imaginer l’avenir de « 15 lieux à réinventer ». Un appel à projets ambitieux, une invitation adressée aux Nantaises et aux Nantais à se réapproprier des espaces publics inexploités. L’occasion rêvée pour les quatre jeunes femmes d’unir leurs forces et leurs convictions, d’allier leurs compétences et leurs ambitions. Ensemble, elles imaginent alors pour ce lieu à l’architecture étonnante, sorte d’origami aux feuilles de verre XXL, un futur tourné vers les autres, une cantine participative où chaque personne sera accueillie avec bienveillance et respect, « comme à la maison ». Un restaurant où la cuisine ne serait « qu’un prétexte à l’échange », un moyen de lutter contre l’isolement dont l’ampleur reste encore « insuffisamment mesurée et prise en charge par les pouvoirs publics » selon Pauline Olivier. Proposée face à cinq autres projets réinterprétant ce même lieu, leur « Cocotte Solidaire » est plébiscitée par le vote citoyen organisé en juin 2018. Une victoire « extraordinaire » marquant le point de départ d’une année de travail et de travaux, de rires et de larmes.

Vous avez lu 5% de l’interview des fondatrices de La Cocotte Solidaire.
Retrouvez l’intégralité de l’interview des fondatrices de La Cocotte Solidaire dans le premier numéro de la revue Étonnantes, disponible ici.

Publié par :Solenn Cosotti

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s