Photographie : Rémy Lidereau pour Étonnantes

Il y a encore deux ans elles étaient loin d’envisager être un jour les cheffes d’entreprise qu’elles sont devenues. Coline Mazeyrat occupait alors un poste de marketing digital dans une entreprise de jouets pour enfants et Dorothée Barth avait mené une première carrière dans le journalisme avant de livrer sa vision – piquante – du milieu des médias dans son one-woman show « Albert Londres, les pigeons et moi ».
Il y a encore deux ans, Coline et Dorothée ne se connaissaient pas. Elles sont aujourd’hui les cofondatrices complices de la marque jho (pour « juste » et « honnête ») qui produit et distribue des protections hygiéniques en coton biologique, réalisées sans aucun produit néfaste pour le corps des femmes. « Jho a été créé au moment où les médias ont rendu public le fait que

Vous avez lu 5% de l’interview de Dorothée Barth et Coline Mazeyrat.
Retrouvez l’intégralité de leur interview dans le premier numéro de la revue Étonnantes, disponible ici.

Publié par :Solenn Cosotti

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s