Marie, artisan maroquinière et créatrice de Dimanche

Marie tu as une formation de graphiste-coloriste. Comment est née ton envie de créer Dimanche ? Je ne sais pas d’où me vient le désir de travailler le cuir. Pour me féliciter de mon diplôme, mes parents voulaient m’offrir quelque chose alors j’ai demandé un stage d’initiation au cuir : pendant une semaine, j’avais quatre heures de formation tous les matins pour apprendre le point cellier, le point de base en maroquinerie qui est le point couture à la main.

Lire la Suite

Aude, brodeuse autodidacte

Aude, tu étais salariée en région parisienne et tu es désormais brodeuse en région nantaise. Que s’est-il passé ?
Depuis la naissance de ma fille il y a neuf ans, j’avais très envie de faire autre chose. J’ai une formation d’urbaniste et j’étais chargée d’études chez un bailleur social : j’étudiais les territoires pour savoir s’il fallait construire ou pas du logement social. Je connais donc assez bien la géographiet et la socio-démographie des régions que j’étudiais ! Mais je considérais avoir fait le tour de mon activité.

Lire la Suite